Découvrir la Charente Maritime son tourisme et sa vie locale
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Saintes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lipette
Admin
avatar

Nombre de messages : 469
Age : 53
Localisation : Saintes
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: Saintes   Jeu 05 Fév 2009, 01:38

Saintes ville d'art et d'histoire ...

Sous-préfecture de la Charente Maritime. Saintes comptait en 2006 ( source Insée ) 26 531 habitants. Elle est positionnée à 19 mêtres d'haltitude au coeur de la Charente Maritime. Les habitants de Saintes sont appelés des Saintais et des Saintaises.



La ville possède un riche patrimoine antique et médiéval. Dans le centre historique, vous pourez découvrir de beaux hôtels particuliers édifiés par des riches négocients de Cognac au XIXème siècles. Saintes, c'est aussi le fleuve Charente qui la traverse. Le fleuve était utilisé dans l'antiquité comme principale voie commerciale et faisait de la ville un pôle commerciale.

Histoire :

Antiquité : Avant la conquête Romaine, la région est occupée par le peuple Gaulois des Santons qui donnera son nom à la Saintonge et à la ville de Saintes. La ville se développera dans l'antiquité sous le nom de Médiolanum Santonum. Située sur la Via Agrippa, une importante route venant de Lugdunum (Lyon ), la ville joue très tôt un rôle important. On estime que la ville comptait 15 000 habitants à cette époque.



Dernière édition par Lipette le Lun 04 Jan 2010, 01:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://charente-maritime.forumactif.org
Lipette
Admin
avatar

Nombre de messages : 469
Age : 53
Localisation : Saintes
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: Re: Saintes   Sam 04 Avr 2009, 23:57

Antiquité ( suite ) :

Saintes est dotée de nombreux monuments :

Un amphithéâtre, communément appelé à Saintes, " les arènes de Saintes"









Symbole de l'origine Romaine, Sa construction commence sous le règne de Tibère et s'achève sous le règne de l'Empereur Claude entre 40 et 50 après J-C.
Ces arènes épousent les lignes d'un vallon naturel. Elles pouvaient accueillir près de 15 000 personnes. Ici se déroulèrent des combats de gladiateurs.
c'est l'un des plus anciens amphithéatres de Gaule et l'un des mieux conservé. Il mesure 127 mêtres de long sur 102 mêtres de large.
Il est le vestige antique le plus important de la cité.
De nos jours à la belle saison, il s'y déroule des spectacles en plein air.





Horaires de visite :
Du 1/10 au 31/03 : tous les jours sauf le dimanche matin de 10h à 12h30 et de 13h30 à 17h
Du 1/04 au 31/05 : du lundi au samedi de 10h à 18h, le dimanche de 13h30 à 18h
Du 1/06 au 30/09 : tous les jours de 10h à 20h.
fermeture les 01/01, 01/05 et 25/12 et lors des manifestations festives ou travaux. Se renseigner à l'accueil de l'amphithéâtre ou au 05.46.97.73.85





Tarif : 2€ adulte, 1€ de 10 à 18 ans, gratuis -10ans
location audioguide : 3€/ personne
Personnes handicapéses moteur ou non-voyantes : gratuis
Salon de thé et boutique sur place, animaux non admis.















Dernière édition par Lipette le Dim 27 Sep 2009, 00:25, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://charente-maritime.forumactif.org
Lipette
Admin
avatar

Nombre de messages : 469
Age : 53
Localisation : Saintes
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: Re: Saintes   Dim 05 Avr 2009, 01:02

L'Arc Romain de Germanicus :





Construit en l'an 18 ou 19 pour l'Empereur Tibère, son fils Drufus et son neveu et fils adoptif Gemanicus. Il ne s'agit donc pas d'un Arc de Triomphe (mais tous les Saintais vous parleront de l'arc de triomphe tout de même ! ).
Sa construction a été financée par un riche et illustre citoyen de Saintes, C. Julius Rufus.
Il s'agit d'un arc routier à deux baies. Il était à l'origine contruit à l'entrée du pont franchissant la Charente, puis s'est vu au moyen âge entouré par les eaux du fleuve devenant le centre du pont. Le pont fut détruit en 1843, mais avant, Prosper Mérimée fit déplacer l'Arc de Germanicus 15 mêtres plus loin sur les quais de la Charente. Il fut restauré en 1851.









Dernière édition par Lipette le Sam 09 Jan 2010, 20:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://charente-maritime.forumactif.org
Lipette
Admin
avatar

Nombre de messages : 469
Age : 53
Localisation : Saintes
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: Re: Saintes   Dim 05 Avr 2009, 01:15

Les Thermes de Saint-Saloine :



Les thermes de Saint-Saloine sont les vestiges d’un des nombreux établissements thermaux que possédait Saintes ( Médiolanum ) à l’époque romaine.
De dimensions assez réduites, ces thermes datent du troisième quart du Ier siècle ap. J.-C. Se trouvant dans un quartier relativement excentré, ils seront progressivement abandonnés et transformés en nécropole à partir du IIIe siècle. Un sanctuaire paléochrétien dédié à Saint-Saloine est alors installé à l’intérieur des thermes mais il tombera en ruine au XVIe siècle.



Aujourd’hui on peut encore identifier les murs de soutènement du caldarium ( salle des bains chauds ), cependant ni le système de chauffage ni le système d’alimentation n’ont été conservés. Ce site témoigne non seulement du mode de vie à Saintes à l’époque antique mais également de l’évolution topographique de la cité.

















Entrée gratuite, accès libre.


Dernière édition par Lipette le Dim 27 Sep 2009, 01:36, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://charente-maritime.forumactif.org
Lipette
Admin
avatar

Nombre de messages : 469
Age : 53
Localisation : Saintes
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: Re: Saintes   Dim 05 Avr 2009, 02:02

A la suite d'une période de décadence, la ville s'entoure d'un rempart dès le IIIème siècle.



Le Rempart Gallo-Romain de Saintes

Les fouilles de 1975 ont mis au jour une partie du mur d'enceinte de la ville. Il est construit avec les pierres des édifices antiques
Accés libre. ( place des Récollets )











Dernière édition par Lipette le Dim 27 Sep 2009, 23:18, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://charente-maritime.forumactif.org
Lipette
Admin
avatar

Nombre de messages : 469
Age : 53
Localisation : Saintes
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: Re: Saintes   Dim 05 Avr 2009, 02:37

Le Moyen âge :

Les guerres et invasions sucessives entravent le développement de Saintes.
En 844, la ville est attaquée par les Vikings, elle est prise et ravagée l'année suivante.
La ville est coupée en deux à partir de 1271. La rive gauche est dévolue au roi d'Angleterre et le faubourg St Pallais au Français. Cette séparation dure jusqu'en 1360 jusqu'à ce que les Anglais prennent toute la ville.
En 1372 Du Guesclin reprend la ville. Elle redevient intégralement Française en 1404.
Le 15ème siècle est une période de calme relatif.



L'Abbaye aux Dames : C'est une ancienne abbaye bénédictine strictement féminine fondée en 1047 à l'initiative du compte d'Anjou Geoffroy Martel et de son épouse Agnès de Bougogne.
Dès sa fondation l'abbaye se voit accorder des terres et des privilèges dont celui de rendre la justice et de battre et changer la monnaie. Placée sous l'autorité du Pape, elle devient peu à peu l'une des plus prospères de la région.

En 1568 les armées Huguenotes commandées par François de Coligny d'Andelot mettent à sac les batiments.
Quelques décennies plus tard en 1608 puis en 1648, deux incendies ravagent le monastère. Ces sinistres décident l'Abbesse Françoise II de Foix à entamer une grande campagne de reconstruction.
Entre 1650 et 1660 on voit l'édification des batiments qui existent toujours aujourd'hui.









La dernière abbesse ( Marie-Madeleine de Baudéan de Parabère ) est contrainte de faire descendre les cloches de l'église abbatiale le 29 mai 1792, acte marquant symboliquement la fin de presque 8 siècles d'activité monastique. Malade, elle s'éteint le 30 septembre de cette même année. Quelques jours plus tard, les moniales sont expulsées de l'abbaye et cette dernière est convertie en prison.

Un décret de l'empereur Napoléon 1er la convertit en caserne militaire. Elle garde cette affectation jusqu'au début du 20ème siècle sous le nom de caserne de Taillebourg.
En 1924, elle est rachetée par la ville. Elle connait ses 1er travaux de restauration cette même année. les travaux s'étalent jusqu'en 1939 et l'abbaye est rendue au culte.

En 1940 les troupes Allemandes déferlent en Charente Maritime, l'abbaye est aménagée en camp de transit pour les prisonniers de guerre Français. Par la suite, les soldats du Wehrmacht font de l'abbaye une de leurs casernes.













De 1970 à 1980, Jean Rouger supervisé par l'adjoint du culte débute une nouvelle campagne de restauration. Les bâtiments sont convertis en pôle culturel Labellisé, une partie des batiments est aménagé en conservatoire.

L'Abbaye aux Dames est depuis 1972 le thêatre principale du Festival de Musique Ancienne de Saintes qui a lieu chaque année au mois de juillet. Ce qui fait de ce site un pôle culturel de référence. Une partie des concerts est diffusée sur l'antenne de la station thématique de Radio France consacrée à la musique classique.
Les bâtiments conventuels accueillent aujourd'hui un centre culturel affilié au réseau Européen des centres culturels de rencontre ainsi que le conservatoire de la ville de Saintes, tandis que l'église abbatiale conserve sa vocation de centre spirituel.

Inscrite à l'inventaire des monuments historiques, elle est également titulaire du Label des Trésors de Saintonge.

La visite du site permet de découvrir :

L'église : Construite en 1047, ces l'un des plus beaux fleurons de l'art religieux du XI siècle en Saintonge. Les scultures des quatres voussures du portail et des chapiteaux du clocher illustrent la pleine maturité de l'art roman saintongeais. Malgrès de nombreuses mutilations au cours des siècles, elle a conservé au rez-de-chaussée un superbe ensemble sculté. Les coupoles ont disparuent au cours des incendies du 17ème siècle. Leur couverture actuelle par un plancher de bois donne à l'église une qualité accoustique exeptionnelle recherchée par les spécialistes de la musique vocale sacrée.













Depuis le clocher de l'abbatiale, vous découvrirez un panorama unique sur la ville et son patrimoine.







Les batiments conventuels : Ce long batiment imposant fut reconstruit au XVIIème siècle. Agrémenté d'échauguettes, celui-ci n'est pas sans évoquer les architectures militaires de l'époque.













Toute sorte de petites salles de part et d'autre du couloir, une bonne partie servent aux cours de musique. Elles sont désuètes mais ne manquent pas de charme.







Au rez-de-chaussée, la salle capitulaire. Outre des magnifiques voûtes d'arêtes du XVIIème siècle, elle conserve dans ses murs les traces du voûtement gothique et une très belle fenêtre du XIIIème siècle qui sert aujourd'hui de porte.







Horaires d'ouverture :
Tous les jours sauf du 24 décembre au 1er janvier inclus.
Du 1er octobre au 31 mars de 14h à 18h
Du 1er avril au 30 septembre de 10hà 12h30 et de 14h à 19h
Tarif 2009 : 2€
Gratuit pour les adhérents et les moins de 16 ans.


L'église Saint-Pallais :

Le porche monumentale de l'Abbaye aux Dames permet de relier le parvis de l'église paroissiale Saint-Pallais.

Le sanctuaire actuel de cette église succède à une basilique funéraire édifiée sur le tombeau de l'évêque Palladius canonisé ultérieurement sous le nom de Saint-Pallais ( VIème siêcle ) et qui se distingue au cour de son épistolat par l'édification de plusieurs églises à Saintes.

Les parties les plus anciennes de l'église actuelle ne sont pas antérieuresau XIIème siêcle. L'édifice présente les traces de plusieurs remaniments,
les murs de la nef sont de style romans dans la conception, les voûtes dans le style gothique. Le croisillon nord est doté d'un clocher dont seule la partie inférieure subsiste actuellement donnant à l'édifice un aspect atypique. A l'interrieure, une statue de bois, ce serai une représentation de l'évêque Saint-Pallais.

Le parvis de l'église abrite jusqu'au XVIIIème siêcle un cimetière avant d'être aménagé en une petite place au XIXème siêcle lors de l'expansion et la modernisation des quartiers de la rive droite.

L'église Saint-Pallais est inscrite à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques depuis 1931.













Dernière édition par Lipette le Sam 09 Jan 2010, 21:08, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://charente-maritime.forumactif.org
Lipette
Admin
avatar

Nombre de messages : 469
Age : 53
Localisation : Saintes
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: Re: Saintes   Lun 13 Avr 2009, 00:30

Du XVIème siècle à nos jours :

Les guerres de religion frappent Saintes durant tout le XVIème siècle du fait de la présence de nombreux protestants dans la région.
Bernard Palissy, l'un d'entre eux, à vécu durant cette période difficile.
Après la signature de l'Edit de Nantes une nouvelle période de paix s'instaure.

A la fin du XVIIIème siècle, Saintes se dote d'un urbanisme moderne grâce à Guéau de Reverseaux. Il établit un nouveau plan de voirie et fait percer de grands axes permettant de contourner la ville, l'une d'elle porte d'ailleurs son nom.

La révolution française interrompt ces travaux qui reprendront en 1815 avec l'ouverture du cours National.

La Rochelle devient chef-lieu du département à la place de Saintes, mais la ville à le droit de conserver la Cour d'Assise, ce qui entraîne la construction du Palais de Justice en 1863.



De nos jours, le Palais de Justice c'est encore le point d’encre où les citoyens viennent faire valoir leurs droits, mais aussi un beau bâtiment qui trône au milieu de la ville avec un jardin merveilleusement décoré chaque année.







Sur ce même parc, le monument aux morts :





Dernière édition par Lipette le Sam 16 Jan 2010, 20:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://charente-maritime.forumactif.org
Lipette
Admin
avatar

Nombre de messages : 469
Age : 53
Localisation : Saintes
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: Re: Saintes   Dim 10 Jan 2010, 21:01

Deux églises dominent la ville de Saintes. La cathédrale Saint-Pierre avec son clocher massif au dôme de plomb et l’église Saint-Eutrope qui se détache dans le ciel tel une flèche pointée pour le transpercer.

La Cathédrale Saint-Pierre :
Elle a été construite au cœur de la vieille ville de Saintes. Sa construction massive donne aux habitants un sentiment de sécurité et de sérénité.



Native de Saintes et ayant passé mon enfance dans son quartier ancien, je peux dire que la Cathédrale Saint-Pierre, si familière à mon coeur est sans conteste à mes yeux la plus belle. J’aime son originalité, elle ne ressemble à aucune autre. Son imposante silhouette et sa présence permanente vous rassure, elle ne vous quitte jamais tant elle est visible de tous les quartiers de la ville.



Ici la Cathédrale Saint-Pierre avec en toile de fond l'Abbaye aux Dames.











Voici son histoire :

- Elle succède à un sanctuaire paléochrétien ravagé par un incendie qui avait été érigé sous l’épiscopat de l’évêque Palladius au VIème siècle.
- De 1112 à 1127 se dresse un nouvel édifice sous l’égide de l’Evêque Pierre de Confolens. Seul le croisillon sud témoigne de cette époque.
- Au XIIIème siècle le cloître canonial et le logis des Chamoines et adjoint à la cathédrale
- Au XVème siècle la cathédrale Saint-Pierre est cependant dans un profond délabrement.
- En 1420 l’effondrement partiel de ses voûtes cause la mort d’un homme, ce qui détermine les autorités religieuses à envisager la reconstruction totale de l’édifice.
- Succède alors un édifice de style gothique flamboyant. La construction est presque achevée lorsque éclate les guerres de religion.
- En 1568, les troupes Huguenotes conduite par François de Coligny d’Andelot saccagent la cathédrale. Après quoi, ordre est donné de saper les piliers de la nef, ce qui provoque son effondrement.
- Dès 1568, on reconstruit la nef. Faute de moyen, elle ne sera construite qu’au deux tiers de sa hauteur initiale.
- Entre 1648 et 1702, une seconde phase de reconstruction est lancée sous l’épiscopat de Louis II, puis Guillaume V Du Plessis de Gesté.







L’un des éléments le plus remarquable de la cathédrale Saint-Pierre est son clocher. Il domine les toits de la ville à prêt de 58 mètres. Il devait à l’origine supporter une flèche en pierre qui devait le faire culminer à 96 mètres. Demeuré inachevé à la suite des guerres de religions, il est couvert d’un dôme en cuivre lui donnant une silhouette atypique.

Depuis, la grande dame, défie le temps.

Gros plan sur son architecture :













Dernière édition par Lipette le Lun 11 Jan 2010, 01:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://charente-maritime.forumactif.org
Lipette
Admin
avatar

Nombre de messages : 469
Age : 53
Localisation : Saintes
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: Re: Saintes   Lun 11 Jan 2010, 01:19

Le porche :







Le cloître :











Dernière édition par Lipette le Lun 11 Jan 2010, 17:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://charente-maritime.forumactif.org
Lipette
Admin
avatar

Nombre de messages : 469
Age : 53
Localisation : Saintes
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: Re: Saintes   Lun 11 Jan 2010, 01:32

A l’intérieur :



La lumière du jour y pénètre par de larges fenêtres postées en hauteur qui mettent en avant la blancheur de la pierre.
La voûte est en bois apparent
Les piliers de la nef et du cœur sont dépourvus de scultures





Sur la tribune dominant la nef, sont placées les grandes-orgues depuis 1626





Quatre colonnes de marbre rouge supportent un entablement en forme d’hémicycle, élément centrale du cœur.











De beaux vitraux et tableaux











Tous les ans, lors des journées du patrimoine, vous pouvez accéder au clocher et admirer le panorama de la ville ( à ne pas manquer ! )









Et en face, sa petite soeur, l'église Saint-Eutrope.



Dernière édition par Lipette le Sam 16 Jan 2010, 20:10, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://charente-maritime.forumactif.org
Lipette
Admin
avatar

Nombre de messages : 469
Age : 53
Localisation : Saintes
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: Re: Saintes   Lun 11 Jan 2010, 01:32



L’église Saint-Eutrope :

- Dans la 1ère moitié du VI ème siècle l’église est fondée à l’emplacement du tombeau de Saint-Eutrope évêque du III ème siècle.
Ravagée au IX ème siècle, elle est reconstruite entre le X et XIème siècle par les moines bénédictins.
- Au XVème siècle, Louis XI finance la réfection du croisillon nord et l’édification du clocher qui mesure 65 mètres de haut.
- Entre 1478 et 1496, une chapelle axiale est ajoutée.
- La nef est détruite en 1803, il n’en reste que quelques vestiges, depuis l’ancien chœur roman sert de nef et l’ancienne chapelle fait office de chœur. L’édifice conserve malgré tout, toute sa magnificence notamment par l’originalité et la qualité de ses foisonnantes scultures.
- En 1831 une façade est élevée pour clôturer le transept.

















L’église Saint-Eutrope fut une étape pour les pèlerins en route vers Saint-Jacques de Compostelle et figue à ce titre sur la liste du patrimoine de l’humanité de l’Unesco.



La crypte de l’église Saint-Eutrope :

Elle abrite le tombeau de Saint-Eutope, évangélisateur de la Saintonge.

Horaire des visites :
9h à 19h toute la semaine sauf pendant les offices religieux.













Qui est Eutrope ?

Eutrope fut le premier évêque de Saintes, vers le IIIème siècle de l'ère chrétienne.
On sait peu de choses de lui, Sa vie fut donc confiée à la tradition orale et l'imagination des conteurs en fit peu à peu une légende. Plus encore qu'un personnage énigmatique, saint Eutrope devint un personnage légendaire dans les nombreuses vies qu'on écrivit sur lui et dans les poèmes qui lui sont dédiés

D'après les travaux de M. Audiat, Eutrope est d'origine perse ; il vient de l'actuel Iran.. Il est le fils du roi Xerxés. Attiré en Palestine par la réputation de Jésus, il y rencontre Martial, qui deviendra le premier évêque de Limoges puis son saint patron. . Dès son arrivée à Saintes, il s'installe dans les quartiers pauvres. Il convertit alors de nombreuses personnes, dont la princesse Eustelle ou Estelle, fille d'un gouverneur romain, baptisée à treize ans. Son père la renie alors ; elle vit ensuite près de l'évêque. Or, ce gouverneur, ne supportant pas l'idée que sa fille serve un chrétien, offre 150 livres à des bandits pour qu'ils suppriment le fauteur de troubles. Ces hommes provoquent alors une émeute de 2 000 personnes et font lapider l'évêque. Un homme frappe à coups de hache la tête de l'évangéliste, qui s'ouvre alors. Eustelle et les disciples du saint recueillent son corps la nuit suivante et l'enterrent dans le jardin d'Eustelle. Ce tombeau devint un lieu de vénération et, dit-on, de miracles. Estelle, décapitée sur ordre de son père, fut enterrée auprès d'Eutrope.
Son tombeau

Quelques siècles plus tard, quand on ouvrit le sarcophage supposé d'Eutrope, on retrouva la trace du coup de hache. Deux des participants à l'exhumation des restes du saint eurent une vision la nuit suivante : celui-ci leur apparut pour leur dire: « Cette cicatrice que vous avez vue sur mon crâne est celle qui m'a fait martyr. »
On trouve de nombreuses églises portant le nom de ce saint dans l'ancienne province du Poitou, qui s'étendait autrefois de la Vendée jusqu'à Bordeaux.



Dernière édition par Lipette le Sam 16 Jan 2010, 19:45, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://charente-maritime.forumactif.org
Lipette
Admin
avatar

Nombre de messages : 469
Age : 53
Localisation : Saintes
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: Re: Saintes   Lun 11 Jan 2010, 01:33

=http://www.servimg.com/image_preview.php?i=3381&u=10075103][/url]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://charente-maritime.forumactif.org
xmas

avatar

Nombre de messages : 104
Age : 59
Localisation : Suisse , à Gland
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: Saintes   Jeu 21 Jan 2010, 13:27

Moi qui viens depuis longtemps en Charente Maritime, je n'ai fait que passer
par Saintes,, mais tu me donnes l'envie de m'y rendre cette année.

Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ptitloco.romandie.com/
Lipette
Admin
avatar

Nombre de messages : 469
Age : 53
Localisation : Saintes
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: Re: Saintes   Jeu 21 Jan 2010, 21:22

Je pourrai même peut-être te servir de guide ! queen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://charente-maritime.forumactif.org
anticistrus

avatar

Nombre de messages : 39
Age : 65
Localisation : arvert 17530
Date d'inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Saintes   Jeu 04 Mar 2010, 10:31

j'adore cette ville
c'etait la ville de prédilection de ma maman
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cactusorchidees.forumpro.fr
Loulou



Nombre de messages : 3
Age : 61
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Saintes   Sam 19 Fév 2011, 00:59

Bonjour à toutes et à tous.
Notre ami Liopette, très calé sur l'histoire de la ville, saurait-il quand a été construit le bâtiment qui abrite la sous-préfecture ? 2tait-il déjà construit quand Saintes était préfecture, de 1790 à 1810 ?
Si non, où se trouvait alors la préfecture ?
D'avance, merci de votre réponse.
Amicalement,
Loulou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anticistrus

avatar

Nombre de messages : 39
Age : 65
Localisation : arvert 17530
Date d'inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Saintes   Sam 19 Fév 2011, 01:06

Loulou a écrit:
Bonjour à toutes et à tous.
Notre ami Liopette, très calé sur l'histoire de la ville, saurait-il quand a été construit le bâtiment qui abrite la sous-préfecture ? 2tait-il déjà construit quand Saintes était préfecture, de 1790 à 1810 ?
Si non, où se trouvait alors la préfecture ?
D'avance, merci de votre réponse.
Amicalement,
Loulou.

notre amie lipette Very Happy c'est une fille

très calée = parceque c'est sa ville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cactusorchidees.forumpro.fr
Loulou



Nombre de messages : 3
Age : 61
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Saintes   Sam 19 Fév 2011, 01:10

Mille excuses pour cette erreur bien involontaire Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anticistrus

avatar

Nombre de messages : 39
Age : 65
Localisation : arvert 17530
Date d'inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Saintes   Sam 19 Fév 2011, 01:31

au 15ème siècle la gestion des affaires publique est confié à un maire, épaulé par un collège de 25 échevins, maison de l'échevinage jusqu'en 1832
aujourd'hui cette maison est l'un des principaux musées de la ville de saintes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cactusorchidees.forumpro.fr
Loulou



Nombre de messages : 3
Age : 61
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Saintes   Sam 19 Fév 2011, 01:40

Merci du renseignement. De quel musée s'agit-il ?
Que savez-vous de l'actuelle sous-préfecture ?
Je cherche aussi à savoir quelles étaient les prisons de la ville en 1794-1797, ou utilsées comme telles, à part l'abbaye aux dames que je connais déjà.
Et dans la foulée, où se trouvait le relais de poste en 1815...
Je pense avoir localisé celui-ci, mais comme cette rue est très étroite, j'ai un gros doute...
Je pense avoir aussi localisé le bâtiment qui abritait la Gendarmerie sous la Révolution, dans ce qui était alors dans le faubourg

Bref, je suis bien curieux, mais est-ce vrailment un défaut ?
Amiocalement,
Loulou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lipette
Admin
avatar

Nombre de messages : 469
Age : 53
Localisation : Saintes
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: Re: Saintes   Dim 20 Fév 2011, 01:06

Bonsoir, oui en effet, que de questions ! En effet je connais bien Saintes puisque c'est ma ville natale et que je ne l'ai jamais quittée. Par compte question histoire, je ne sais que ce que je peu lire . Voivi un lien qui confirme les explications d'Anticistrus.

http://www.petit-patrimoine.com/fiche-petit-patrimoine.php?id_pp=17415_6

Voici quelques photos du lieu.











Voici le petit jardin des lieux, bien protégé des regards, vous ne pourrez le visiter que lors des journées du patrimoine.



Vue du ciel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://charente-maritime.forumactif.org
anticistrus

avatar

Nombre de messages : 39
Age : 65
Localisation : arvert 17530
Date d'inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Saintes   Lun 21 Fév 2011, 01:03

si tu veux plus ample renseignement, fait comme moi j'ai fait pour te répondre
tape dans ta barre de navigation "histoire de la ville de saintes"
après tu clics sur tout les mots souligné qui pourront t'emmener jusqu'a se que tu cherches
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cactusorchidees.forumpro.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Saintes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Saintes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 17 - CHARLOT Jeune chien labrador de 18 mois et déjà abandonné - Refuge SPA de Saintes
» BANDIT - x berger allemand/griffon 18 mois - Spa de Saintes (17)
» agility saintes semi nocturne
» CARPETTE - Mâle 1 An - Croisé Berger - Saintes (17)
» Ville de Saintes (Charente Maritime)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
France : La Charente Maritime  :: Découvrir la Charente Maritime :: Villes, monuments et architectures :: Saintes et ses environs-
Sauter vers: