Découvrir la Charente Maritime son tourisme et sa vie locale
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le pont de l'île de Ré

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lipette
Admin
avatar

Nombre de messages : 469
Age : 53
Localisation : Saintes
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: Le pont de l'île de Ré   Lun 03 Aoû 2009, 23:08

Le pont de l'île de Ré :



Longeur : 2 927 M

Hauteur : 42 M

Inauguration : 19 mai 1988

Architecte : Michel Virlogeux

Le pont de l'île de Ré est le deuxième pont le plus long de France. Ce titre était avant son inauguration détenu par celui de l'île d'Oléron.

Il débute sur le continent au leu dit " La Repentie " près du port de La Palice au nord ouest de La Rochelle et aborde l'île de Ré à la pointe de Sablanceaux à Rivedoux-plage à l'est de lîle.

Histoire :
C'est l'entreprise Bouygues qui a été choisie pour la réalisation de l'ensemble. Le pont à été financé par le conseil générale de la Charente Maritime. Le coût total s'élève à 385 millions de francs ( 58.7 millions d'euros ) et à plus de 600 millions de francs avec les voies d'accés. Un tunel avait été envisagé, mais le coût se serait élevé à 620 millions de francs.

Construction :
Un arrêté d'utilité publique a été signé le 28 août 1984 par le Conseil Général de la Charente Maritime. La construction débute le 26 février 1987 par la Société Bouygues. on voit la pose du dernier voussoir le 15 février 1988. Des techniques de pointe sont utilisées. L'utilisation d'une plateforme maritime a permis aux équipes de travailler par tous les temps. La progression de l'ensemble se faisait dans le sens continent-île de Ré. Les techniques mises en oeuvre permettent au pont de progresser de plus de 20 M par jour.
L'utilisation de poutres-caissons permet le passage des approvisionnements en eau et en électricité de toute l'île ainsi que l'inspection de l'ouvrage.
Achevé en 23 mois à peine, il est inauguré le 19 mai 1988. Le pont détient le record de rapidité de construction.

Sécurité :
L'ensemble des voussoirs est relié par des cables de précontrainte permettant ainsi au pont de résister à la dilatation causée par la chaleur, aux contraintes causées par le vent ou aux phénomènes sismiques ( le dernier ayant eut lieu le 24 août 2006 ).
Les piles de pont sont prévues pour résister au choc des plus gros navires lancés à pleine vitesse pouvent passer sous le pont.



Controverses :
Le pont de l'île de Ré à été l'objet d'une vive controverse. Des voix se sont élevées contre l'idée de relier l'île au continent par un pont.
Lorsque les travaux ont débuté, un recours d'annulation du projet à été déposé au tribunal administratif. Cependant, en raison de la vitesse à laquelle ont été menés les travaux et des lenteurs de la justice française, le pont était déjà achevé lorsque le juge à statué fin novembre 1988 sur les demandes d'arrêt des travaux. Le pont n'a pas été démoli car il était dès lors protégé par son statut d'ouvrage public.
Les "anti-pont " cherchaient à préserver leur tranquilité et leur nostalgie de l'insularité.
Les " pro-pont " plus nombreux voyaient les avantages que pouvait apporter une liaison fixe avec le continent, notament pour les Rétais travaillant sur le continent, pour les enfants scolarisés dans les collèges et lycées de La Rochelle et pour les évacuations sanitaire urgentes.
Avant le pont, la traversée de 5 km se faisait en bac. Outre l'attente d'embarquement ( jusqu'a 6h en été ) la durée de la traversée prenait de 45 mm à 1h30 au total selon les heures et l'état de la mer.
Les évacuations sanitaire d'urgence se faisait en hélicoptaire. Celui-ci venait du CHU de Poitiers, La Rochelle n'étant pas équipée à l'époque.



Trafic :
Le trafic initialement prévu était évaluéà 10 000 véhicules par jour en basse saison et 25 000 par jour les mois d'été. En 2008 45 millions d'entrées ont été enregistrées depuis l'ouverture.
Il y a une piste cyclabe à double sens d'un coté du pont et de l'autre coté une autre réservée aux piétons.



Péage :
Les Rétais ont obtenu le 1er janvier 2004 la gratuité.
Les résidents secondaire, les travailleurs non insulaires ou les saisonniers ont un accés à tarif réduit.
La majorité des Rétais s'opposent à la gratuité du pont pour tous prévue en 2012, l'île étant déjà sur-envahie par la circulation automobile principalement chaque grand week-end. Le vilage de Rivedoux-plage est traversé obligatoirement par tous les véhicules rentrant ou sortant de l'île. A ces périodes, le temps de sortie de l'île est généralement de plus de 2h ( situation également vécue sur le pont de l'île d'Oléron ).

En attendant qu'il soit décidé si oui ou non le pont deviendra gratuit en 2012 bien qu'il soit question de remplacer le péage par une écotaxe il vous en coutera :
Pour les piétons et cyclistes : gratuit
Pour les motos : 2€
Pour les véhicules léger et camping-car ( - de 3.50t ) 9€ ( en période hivernale ) 16.50€ en période estivale
Pour les caravanes 15€ (en période hivernale ) 27€ ( en période estivale )

A savoir que la période estivale commence le 20 juin et fini le 11 septembre.



Dernière édition par Lipette le Dim 09 Déc 2012, 00:07, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://charente-maritime.forumactif.org
Lipette
Admin
avatar

Nombre de messages : 469
Age : 53
Localisation : Saintes
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: Re: Le pont de l'île de Ré   Mar 04 Aoû 2009, 01:58

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://charente-maritime.forumactif.org
 
Le pont de l'île de Ré
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Loctudy - Pont-l'Abbé - L'île des Chevaliers
» Pont de Térenez (29)
» comment faire pour qu'un âne passe sur un pont
» Quelle huile utiliser pour le pont et la boîte?
» Camping le Moulin de l'Eclis à Pont mahé 44

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
France : La Charente Maritime  :: Découvrir la Charente Maritime :: Villes, monuments et architectures :: Ile de Ré-
Sauter vers: