Découvrir la Charente Maritime son tourisme et sa vie locale
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La couleuvre Vipérine (Natrix Maura )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lipette
Admin
avatar

Nombre de messages : 469
Age : 53
Localisation : Saintes
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: La couleuvre Vipérine (Natrix Maura )   Dim 13 Sep 2009, 23:39

La couleuvre vipérine ou Natrix Maura :

Classe : Reptile
Ordre : Squamates
Famille : Colubridés
Sous-famille des Natracinés ( famille regroupant les couleuvres aquatiques Européennes )

Description : la couleuvre vipérine est un serpent non venimeux. Elle est de couleur gris-vert avec des tâches sombres ou rayures en zigzag. Son ventre est blanc-jaunâtre ponctué de tâches sombres.
La femelle est plus grande que le mâle, jusqu'a 90 cm à 1m. elle peut peser jusqu'a 300g avant la ponte.
Le mâle mesure seulement de 50 à 70 cm et dépasse rarement les 120g.
La couleuvre vipérine est bonne nageuse , elle peut rester une vingtaine de minutes sous l'eau quand elle se sent en danger.

Il y a souvent confusion entre la couleuvre vipérine ( baptisée parfois Aspic d'eau ) et la vipère à cause : de ses zigzags dorsale, de sa petite taille, de sa réaction en cas d'agression qui consiste à s'enrouler en spire, d'aplatir sa tête et siffler. Elle est cependant inoffensive.
On peut la différencier grâce à sa pupille ronde et ses grandes écailles qui recouvrent sa tête.

Répartition : Elle aime les zones chaudes, elle est présente en Afrique du nord, dans la péninsule Ibérique, en Suisse, dans le nord-ouest de l'Italie. En France dans sa grande moitié sud où elle dépasse de peu la Loire.
La région Poitou Charentes se situe au nord de son aire de répartition. La couleuvre vipérine se rencontre dans les 4 départements du Poitou Charentes. Elle se retrouve sur les fleuves et grandes rivières ainsi que sur des lieux où l'eau est plus calme. Elle a été observée aussi sur l'île d'Oléron et sur lîle Madame, mais elle n'a pas été trouvée sur l'île de Ré et l'île d'Aix.

Alimentation : Elle mange principalement des poissons et des amphibiens. Les proies sont avalées dans l'eau à moins qu'elles ne soient trop grosses. Dans se cas, elles sont sorties de l'eau et avalées tranquilement sur la rive. Aprés la chasse, les couleuvres sortent de l'eau pour se réchauffer. Elles vivent dans les zones poissonneuses possédant une eau claire et des pierres pour permettre au serpent de capturer suffisament de nouriture. Les rives doivent être couverte de végétation buissonnante afin de lui offrir des abris. Les jeunes chassent les alvins , les têtards, les vers de terre et autres invertébrés comme les chenilles.



Moeurs et reproduction : Dès la sortie d'hibernation aux environs de la mi-mars, le mâle se prépare à l'accouplement qui aura lieu entre avril et mai. Contrairement aux vipères, il n'y a pas de combat entre mâles, mais tous essaient de s'accrocher à la femelle pour s'accoupler.
La femelle va ensuite développer 8 à 20 oeufs qu'elle pondera entre juin et juillet. Les oeufs mesurent environ 3 cm et ont un diamêtre de 1.2 cm. Ils pèsent 3g environ.
Le lieu de ponte se situe dans des sols meubles, souvent dans des végétaux en décomposition, dans les tanières et galeries abndonnées ou sous des pierres exposées au soleil.
Entre Août et septembre, après 40 à 45 jours d'incubation, les jeunes percent l'oeuf à l'aide de leur " dent de l'oeuf " placée sur le museau. Ils mesurent une vingtaine de cm. Le dessin des jeunes est plus marqué que celui des adultes. Leur croissance est assez rapide, les mâles seront adultes à 3 ans, les femelles à 4 ans.
Aux environs du mois d'octobre elle retournera vers une hibernation.

Comportement : Quand elle est capturée elle souffle violement en gonflant la tête, mais elle ne mord pas. Il est très rare qu'elle mime la mord pour échapper à l'agresseur. Elles peuvent aussi pour se défendre émettre un liquide nauséabonde qui est produit par leurs glandes cloacales. Néanmoins, elles fuient à l'approche de l'homme , souvent en plongeant dans l'eau.

Protection : Elle est souvent tuée par erreur, cependant cette couleuvre est parfaitement inoffensive, elle ne mord pas et ne possède pas de crochet à venin.
Cette espèce dépend directement du niveau de pollution des rivières.
La couleuvre vipérine fait partie des espèces de reptiles protégées par l'arrêter du 22 juillet 1993 paru au journal officiel du 09/09/1993.

Vous voulez en savoir plus sur les serpents, vous voulez en identifier un ?
Alors je vous conseil le forum et le site serpents de France. Vous y rencontrerez des membres passionnés qui ne manqueront pas de vous renseigner, vous conseiller ou vous rassurer.

Voici les liens :
le site : http://www.serpentsdefrance.fr/.
le forum : http://serpentsdefrance.free.fr/forum/index.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://charente-maritime.forumactif.org
anticistrus

avatar

Nombre de messages : 39
Age : 65
Localisation : arvert 17530
Date d'inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: La couleuvre Vipérine (Natrix Maura )   Sam 26 Sep 2009, 22:59

ce n'est pas trop ma tasse de thé, les serpents
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cactusorchidees.forumpro.fr
 
La couleuvre Vipérine (Natrix Maura )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Couleuvre vipérine ( Natrix-Maura )
» Couleuvre vipérine ( Natrix maura )
» Coronelle lisse, couleuvre vipérine
» Fiche - Couleuvre vipérine
» Natrix maura

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
France : La Charente Maritime  :: La faune de Charente Maritime :: Les insectes et reptiles-
Sauter vers: